Menu

Reporters sans frontières (RSF), la fondation Thomson Reuters et Paul Hastings publient un guide pratique juridique international à l’attention des journalistes et blogueurs

Londres -- Reporters sans frontières (RSF) a élaboré, avec l’appui du cabinet d’avocats Paul Hastings et de la fondation Thomson Reuters, un guide pratique à l’attention des journalistes et blogueurs. Il apporte un éclairage sur les normes juridiques internationales protégeant leurs libertés d’information et d’expression.

Publié en anglais, le guide pratique Defense Handbook for Journalists and Bloggers est unique en son genre. Il détaille pour la première fois le droit relatif à la liberté d’expression appliqué au travail des journalistes. Les standards et principes qui consacrent leur liberté d’expression et protection sur le plan international et ses limites sont mis en lumière par les textes internationaux onusiens comme européens, américains ou africains.

Le droit à la liberté d’expression est protégé, et les restrictions qui peuvent y être apportées sont encadrées par des règles précises. Le guide pratique aborde les aspects de ces restrictions qui peuvent impacter le travail des journalistes tels que le droit à la vie privée, l’ordre public et la morale, la sécurité nationale et les secrets d’Etat. Le guide dispense aux journalistes des conseils pratiques relatifs aux normes juridiques internationale s’agissant de leur liberté de critiquer un personnage public, les circonstances dans lesquelles des secrets d’Etat peuvent être publiés, ou des lois relatives au blasphème.

“La liberté d’expression ne peut jamais être considérée comme acquise. Elle doit, en toutes circonstances, et dans tous les pays, être promue et défendue, a déclaré Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières. Le monde a besoin de journalistes indépendants, qui s’engagent dans la recherche de la vérité, qui respectent des standards éthiques, et dont la mission et d’apporter aux citoyens les outils leur permettant de comprendre le monde qui les entoure. Ce handbook sera extrêmement utile à tous les reporters, qu’ils soient professionnels ou non, quel que soit l’endroit où ils exercent leur activité, quelles que soient les circonstances, qu’ils fassent l’objet de poursuites judiciaires ou qu’ils veuillent simplement connaitre leurs droits.

“Les journalistes dans le monde entier sont plus que jamais  les cibles de la violence et de la répression a déclaré Monique Villa, présidente de la fondation Thomson Reuters. Les groupes terroristes, mais aussi les lobbies influents et de nombreux gouvernements sont de plus en plus enclins à tenter de censurer les médias, empêchant les citoyens d’accéder à une information libre. J’encourage les journalistes à rester téméraires, à se tenir à l’écart de toute auto-censure, et à trouver refuge au sein du droit international. Ce guide est une arme très puissante. »

Par la nature même de leur engagement et de leurs convictions, les avocats s’identifient naturellement aux principes journalistiques relatifs à la liberté d’expression. Celà explique sans doute pourquoi autant de nos avocats, de nos cabinets sur tous les continents, ont désiré participer à ce projet pro-bono”, explique Pierre Kirch, associé contentieux aux cabinets de Paul Hastings à Paris et Bruxelles, qui a dirigé l’équipe d’avocats qui ont effectué les recherches et la rédaction du handbook.

Le guide pratique a pu voir le jour grâce à un partenariat exceptionnel entre TrustLaw, la Fondation Thomson Reuters, Reporters sans frontières et plus de 70 avocats du cabinet Paul Hastings qui ont travaillé bénévolement pendant plusieurs mois sur le projet.                                                                

Officiellement lancé le 29 juin à l’occasion d’un événement sur la liberté d’expression à Londres, le guide a été conçu comme un projet participatif à l‘attention des journalistes. Ils seront invités ainsi que les ONG, et avocats à ajouter leurs commentaires, recommandations et idées pour agrémenter le guide. Le manuel sera ainsi régulièrement mis à jour en ligne. 

##

 À propos de la fondation Thomson Reuters

La fondation Thomson Reuters lutte pour le journalisme libre et indépendant, les droits de l’Homme, l’émancipation des femmes et pour l’État de droit. Forte de ses savoirs-faire, valeurs et de son expertise, la fondation Thomson Reuters joue un rôle majeur dans la lutte globale contre le trafic d’êtres humains et mène de nombreux programmes et initiatives afin d'améliorer et d'élargir les droits à l'échelle mondiale. Assistance juridique gratuite, aide au développement média et média training, couverture complète des événements oubliés et non médiatisés à travers le monde ainsi que la Trust Women conference http://www.trust.org sont quelques uns des programmes phares de la fondation.

À propos de Reporters sans frontières

Reporters sans frontières assure la promotion et la défense de la liberté d'informer et d'être informé partout dans le monde. L'organisation, basée à Paris, compte des bureaux à l'international (Berlin, Bruxelles, Genève, Madrid, Stockholm, Tripoli, Tunis, Vienne et Washington DC) et plus de 150 correspondants répartis sur les cinq continents. 

About Paul Hastings

Paul Hastings est un cabinet d’avocats international de premier plan, présent avec 20 bureaux en Asie, en Europe et aux Etats-Unis. En France, le cabinet Paul Hastings est l’un des principaux cabinets spécialisés en droit des affaires s’illustrant dans les domaines suivants : fusions-acquisitions, private equity, marchés de capitaux, finance et restructurations, procédures collectives, financement de projets, immobilier, fiscalité, droit social, contentieux et arbitrage, droit pénal de l’entreprise, droit européen et de la concurrence.